Qui nous sommes

NOTRE BUT ET NOTRE APPROCHE EN MATIÈRE DE RESPONSABILITÉ D’ENTREPRISE

Gestion de la responsabilité d’entreprise de Bell

Bell s’est engagée à contribuer de manière importante à la création d’un avenir durable. Nous sommes fermement convaincus que nous devons gérer les enjeux pertinents liés à notre responsabilité d’entreprise de façon stratégique. C’est de cette façon que nous pourrons contribuer le mieux à créer un avenir durable pour les Canadiens et le reste du monde.

La responsabilité d’entreprise favorise aussi la réalisation de notre but et de notre objectif de transformer la façon dont les Canadiens communiquent entre eux et avec le reste du monde.

Depuis sa fondation en 1880, Bell aide les Canadiens à communiquer entre eux et avec le monde entier. Notre approche en ce qui concerne la responsabilité d’entreprise consiste à gérer l’entreprise de façon à soutenir la prospérité sociale et économique de nos collectivités tout en respectant les normes environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) les plus élevées.

Notre approche repose sur un ensemble de principes directeurs qui soutiennent notre stratégie et les politiques que nous appliquons à l’échelle de l’entreprise. Dans le cadre du processus d’engagement de nos parties prenantes et de nos propres processus internes, nous surveillons les enjeux et les occasions, et nous établissons nos objectifs. Nous évaluons sur une base continue les progrès effectués dans la réalisation de nos objectifs visant à accroître la durabilité, à créer un milieu de travail diversifié et inclusif, à devenir le chef de file de la gouvernance et de la protection des données et à bâtir de meilleures collectivités, et nous publions des rapports sur ces progrès. GRI 102-15

Nous insistons sur cette approche non seulement parce qu’elle nous paraît logique, mais aussi parce que nous croyons sincèrement que les gestes que Bell pose en matière de facteurs ESG procurent des bénéfices importants sur le plan social et environnemental qui lui permettent d’améliorer sa performance opérationnelle, d’attirer et de retenir les talents, d’augmenter son accès au capital et de gérer proactivement les risques. Notre stratégie sur les facteurs ESG génère ainsi des rendements positifs tant pour nos actionnaires que pour nos autres parties prenantes.

Par exemple, même si les initiatives de gestion des déchets et de réduction de la consommation d’énergie correspondent à d’importantes préoccupations environnementales de la société, elles engendrent aussi une multitude d’avantages pour Bell. Elles nous permettent de fonctionner plus efficacement grâce à notre impératif stratégique visant à gérer avec agilité et selon une structure de coûts efficace (impératif 5). Elles correspondent aussi aux valeurs des membres de notre équipe, favorisent la satisfaction et l’engagement, et font progresser nos efforts liés à l’impératif 6 d’investir dans l’équipe et de soutenir son engagement. De plus, elles libèrent des fonds qui peuvent être réaffectés à d’autres fins, comme le prolongement de nos réseaux afin d’accroître la productivité des entreprises canadiennes (impératif 1) ou l’investissement dans les collectivités où nous exerçons nos activités. L’engagement des membres de notre équipe favorise aussi la satisfaction de la clientèle, un aspect clé de notre impératif qui est de promouvoir l’expérience client (impératif 4). Qui plus est, l’engagement des membres de notre équipe favorise par ricochet l’accélération de la croissance grâce à des services innovateurs et nous aide à offrir le contenu le plus captivant (impératifs 2 et 3). Enfin, nos clients veulent faire affaire avec des entreprises responsables et veulent réduire leur propre empreinte environnementale.

1. Bâtir les meilleurs réseaux
2. Accélérer la croissance grâce à des services innovateurs
3. Offrir le contenu le plus captivant
4. Promouvoir l’expérience client
5. Gérer avec agilité et selon une structure de coûts efficace
6. Investir dans notre équipe et soutenir son engagement

Gouvernance et gestion du risque

Nous voulons demeurer un chef de file en matière de gouvernance d’entreprise et d’éthique professionnelle en conservant des pratiques exemplaires et en ayant une attitude transparente et responsable envers nos partenaires. Cela signifie, entre autres, que nous devons respecter les normes de gouvernance les plus élevées. De fait, le conseil d’administration et la direction de BCE estiment que de saines pratiques de gouvernance favorisent la création et le maintien de la valeur pour les actionnaires. Le conseil d’administration participe activement à la stratégie et à la gestion des questions de responsabilité d’entreprise et reçoit régulièrement des rapports sur la performance. GRI 102-18

Le conseil d’administration a établi une structure d’autorité claire pour la supervision de nos programmes de responsabilité d’entreprise et de nos pratiques liées aux facteurs ESG, la responsabilité première relevant de divers comités. Le comité de gouvernance est responsable des pratiques et des politiques de gouvernance, de la supervision de la stratégie et de la communication de l’information à fournir concernant les facteurs ESG ainsi que des politiques relatives à la conduite des affaires et à l’éthique. Le comité du risque et de la caisse de retraite surveille les questions liées aux facteurs ESG qui ont trait notamment aux risques environnementaux, à la sécurité et à la continuité de nos activités. Le comité des ressources en cadres et de rémunération a le mandat de surveiller les questions relatives aux ressources humaines, dont les pratiques visant à assurer un milieu de travail respectueux et les pratiques en matière de santé et de sécurité.

Le Comité de surveillance de la santé et sécurité, de la sûreté, de l’environnement et de la conformité (SSSEC) est présidé conjointement par le chef des ressources humaines (CRH) et vice-président exécutif (VPE), services généraux et le chef des affaires juridiques et réglementaires. Le conseil d’administration a donné comme mandat au comité de déployer tous les efforts nécessaires pour que notre stratégie en matière de responsabilité d’entreprise soit bien intégrée à l’échelle de l’entreprise afin de limiter les risques et d’optimiser les occasions d’affaires.

Le comité est dirigé par le chef des ressources humaines et vice-président exécutif, services généraux, et le chef des affaires juridiques et réglementaires de la société dont 30 % de la prime annuelle est liée à des objectifs personnels qui portent sur une série de questions liées aux facteurs ESG, notamment la gouvernance d’entreprise, l’éthique, ainsi que des indicateurs de performance clés comme les investissements dans la communauté, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la recertification ISO, l’engagement des membres de l’équipe, la fréquence des accidents ayant entraîné un arrêt de travail et la gestion des déchets. Ces indicateurs sont présentés sous l’onglet Indicateurs clés. En outre, en 2020, le comité des ressources en cadres et de rémunération a créé une mesure dans notre régime de rémunération incitative pour suivre la performance de la société et l’évaluer par rapport à nos objectifs liés aux facteurs ESG.

Pour plus d’informations sur la gestion des risques, veuillez consulter notre avis d’assemblée annuelle des actionnaires 2021 et circulaire de procuration de la direction à partir de la page 21, notre rapport annuel à partir de la page 42, et les fiches d’information sur Notre but et notre approche en matière de responsabilité d’entreprise et sur l’éthique commerciale sous l’onglet Documents clés.

Importants enjeux liés à la responsabilité d’entreprise touchant nos activités

Le secteur des télécommunications et des médias est le fondement même du partage de l’information d’ordre social et économique et du commerce. En tant que chef de file canadien de cette industrie plus importante que jamais et qui ne cesse de croître et de progresser, Bell est un fournisseur majeur d’une infrastructure indispensable pour offrir des services de qualité à tous les Canadiens. Nous sommes donc fermement convaincus que nous devons gérer certains enjeux de façon stratégique.

Chaîne de valeur de BellGRI 102-13

Fournisseurs
Nos partenaires d’affaires
Utilisateurs finals
Extraction de
matières premières
Fabrication/
Distribution
Production/Construction/
Installation
Produits et services
 

Qualité de l’air Minerais de conflit Corruption/pots-de-vin Consommation d’énergie Combustibles fossiles Contamination des sols Pollution de l’eau Conditions de travail Qualité de l’air Corruption/pots-de-vin Consommation d’énergie Combustibles fossiles Santé et sécurité des produits Contamination des sols Santé et sécurité des membres de l’équipe Pollution de l’eau Conditions de travail
Continuité des affaires Relations avec la communauté Impact économique Consommation d’énergie Incidents environnementaux Santé et sécurité Protection de la biodiversité Contamination des sols Gestion des déchets Continuité des affaires Relations avec la communauté Gouvernance d’entreprise Sécurité des données Fossé numérique Diversité et inclusion Impact économique Liberté éditoriale Consommation d’énergie Incidents environnementaux Prévention de la fraude Combustibles fossiles Protection des renseignements personnels Contamination des sols Engagement des membres de l’équipe Santé et sécurité des membres de l’équipe Gestion des déchets
Accessibilité Satisfaction des clients Sécurité des données Consommation d’énergie Prévention de la fraude Protection des renseignements personnels Sécurité des produits Gestion écologique des produits

Responsabilité d’entreprise et chaîne de GRI 102-13. ODD 17.17

Il devient de plus en plus important d’avoir une vue globale de l’ensemble de la chaîne de valeur de l’entreprise pour établir de saines pratiques d’exploitation. La réglementation en matière de climat, le coût et la disponibilité des équipements et des membres de l’équipe sont de bons exemples des risques liés à la chaîne de valeur. Chez Bell, nous mettons tout en œuvre pour continuer d’élargir et d’approfondir notre connaissance des acteurs et des enjeux propres à notre chaîne de valeur. Bien que nos activités et notre sphère d’influence se limitent aux frontières de notre pays, nous participons à des groupes de travail internationaux (comme la Global Enabling Sustainability Initiative (GeSI) et le Pacte mondial des Nations Unies (PMNU)) avec d’autres membres de notre secteur et d’autres industries afin de bien faire entendre notre voix.

Contenu

Les rapports couvrent les sujets liés aux impacts de la chaîne de valeur, aux grandes tendances de l’industrie en matière de développement durable, aux intérêts des parties prenantes et aux recherches externes sur les tendances émergentes. Il s’agit là des enjeux qui sont les plus importants aux yeux de nos partenaires et qui pourraient influer fortement sur nos activités. Pour avoir une description complète du processus d’engagement de nos partenaires, veuillez vous reporter à la fiche d’information sur Notre but et notre approche en matière de responsabilité d'entreprise sous l’onglet Documents clés.GRI 102-46, 102-47

Veuillez consulter la section « Au sujet de notre rapport » pour de l’information sur le public cible et les limites du présent rapport, les normes de déclaration, les principaux changements survenus depuis la dernière période de rapport, la collecte de données et la vérification des données.

Principaux enjeux de durabilité dans notre secteur

Ces dernières années, les enjeux qui ont eu une influence considérable sur notre secteur comprennent les efforts pour combler le fossé numérique, l’emploi de personnel de plus en plus diversifié, la nécessité de gérer les changements climatiques, la consommation d’énergie, les menaces à la sécurité de l’information et à la protection des renseignements personnels, la hausse du volume de déchets électroniques et les risques liés à la chaîne d’approvisionnement. Nous expliquons ci-dessous les liens entre ces enjeux et nos activités.

Fossé numérique

Malgré l’importance d’Internet haute vitesse pour favoriser la pleine participation des Canadiens à l’économie numérique, bon nombre de ménages canadiens n’y ont pas accès. Pour combler le fossé numérique, il faut faciliter l’accès des Canadiens aux ressources précieuses disponibles sur Internet et aux outils dont ils ont besoin pour participer plus pleinement à la démocratie, réussir et prospérer.

Diversité et inclusion

Le secteur des TIC accorde de plus en plus d’attention à la diversité pour s’assurer que les talents sont représentatifs de la clientèle, afin d’offrir des produits et services accessibles à tous, mais aussi pour favoriser un niveau plus élevé d’innovation, le succès en général et la fidélisation des talents.

Consommation d’énergie et changements climatiques

Composante appréciable des solutions de services d’affaires dans notre secteur, la consommation d’énergie, qui est à l’origine des émissions de GES associées aux changements climatiques, devient un enjeu encore plus important au fil de l’expansion des réseaux visant à soutenir l’utilisation croissante des services sur fil et sans fil, comme les services Internet et les services hébergés de données, et d’un vaste éventail d’appareils et d’objets connectés.

Protection des renseignements personnels et sécurité des données

Au fur et à mesure que les dispositifs connectés à Internet deviennent plus nombreux et intelligents et que les volumes de données transmis augmentent, les fournisseurs de services doivent s’efforcer de toujours améliorer le niveau de sécurité de l’information par une protection et une organisation efficaces des systèmes, des applications et des entrepôts de données.

Déchets électroniques

L’expérience du marché nous confirme que l’arrivée d’appareils plus rapides et plus intelligents suscite chez les clients le besoin ou le désir de remplacer plus souvent des appareils devenus désuets, ce qui crée encore plus de déchets. Les entreprises ont le devoir de récupérer le matériel inutilisé. Il s’agit d’une initiative importante, car les composants électroniques peuvent contenir des contaminants environnementaux qui entraînent des risques importants pour les travailleurs et les collectivités qui procèdent au recyclage et à l’élimination des déchets électroniques.

Chaîne d’approvisionnement

Nous achetons des produits auprès d’un nombre restreint de fabricants, dont certains dominent le marché mondial. Les revendeurs doivent faire preuve de vigilance en évaluant le niveau de risque liés aux principaux fournisseurs et en appliquant dès l’étape de la conclusion des contrats des mesures d’atténuation afin de réduire leur exposition aux risques éventuels.