Skip to main content | Go to site map | Read our accessibility commitment

Rapport du cabinet d’experts-comptables inscrit indépendant

RAPPORT DU CABINET D’EXPERTS-COMPTABLES INSCRIT INDÉPENDANT

Aux actionnaires et au conseil d’administration de BCE Inc.

Nous avons audité le contrôle interne à l’égard de l’information financière de BCE Inc. et de ses filiales (la Société) au 31 décembre 2018, en fonction des critères établis dans le document intitulé Internal Control – Integrated Framework (2013) publié par le Committee of Sponsoring Organizations of the Treadway Commission (COSO). À notre avis, la Société maintenait, dans tous ses aspects significatifs, un contrôle interne efficace à l’égard de l’information financière au 31 décembre 2018, selon les critères établis dans le document intitulé Internal Control – Integrated Framework (2013) publié par le COSO.

Nous avons également audité, conformément aux normes publiées par le Public Company Accounting Oversight Board des États-Unis (PCAOB), les états financiers consolidés de la Société au 31 décembre 2018 et pour l’exercice clos à cette date, et notre rapport daté du 7 mars 2019 exprime une opinion sans réserve sur ces états financiers et inclut un paragraphe d’observation sur la modification apportée par la Société à la comptabilisation des produits des activités ordinaires tirés de contrats conclus avec des clients au cours de l’exercice 2018 en raison de l’adoption de la nouvelle norme sur les produits des activités ordinaires.

Il incombe à la direction de la Société de maintenir un contrôle interne efficace à l’égard de l’information financière et de procéder à l’évaluation de l’efficacité de celui-ci, qui est énoncée dans le rapport de la direction sur le contrôle interne à l’égard de l’information financière. Notre responsabilité consiste à exprimer une opinion sur le contrôle interne à l’égard de l’information financière de la Société, sur la base de notre audit. Nous sommes un cabinet d’experts-comptables inscrit auprès du PCAOB et devons être indépendants à l’égard de la Société, conformément aux lois fédérales sur les valeurs mobilières des États-Unis et aux règlements applicables de la Securities and Exchange Commission et du PCAOB.

Notre audit a été effectué conformément aux normes publiées par le PCAOB. Ces normes requièrent que nous planifiions et réalisions l’audit de façon à obtenir l’assurance raisonnable qu’un contrôle interne efficace à l’égard de l’information financière a été maintenu dans tous ses aspects significatifs. Notre audit a comporté l’acquisition d’une compréhension du contrôle interne à l’égard de l’information financière, l’évaluation du risque de l’existence d’une faiblesse significative, des tests et une évaluation de l’efficacité de la conception et du fonctionnement du contrôle interne à l’égard de l’information financière en fonction de notre évaluation du risque, ainsi que la mise en œuvre d’autres procédures que nous avons jugées nécessaires dans les circonstances. Nous estimons que notre audit constitue une base raisonnable sur laquelle fonder notre opinion.

Le contrôle interne à l’égard de l’information financière d’une société est un processus conçu pour fournir une assurance raisonnable que l’information financière est fiable et que les états financiers ont été établis, aux fins de la publication de l’information financière, conformément aux principes comptables généralement reconnus. Le contrôle interne à l’égard de l’information financière d’une société comprend les politiques et les procédures qui 1) concernent la tenue de dossiers suffisamment détaillés qui donnent une image fidèle des opérations et des cessions d’actifs de la société; 2) fournissent une assurance raisonnable que les opérations sont enregistrées comme il se doit pour établir les états financiers conformément aux principes comptables généralement reconnus et que les encaissements et décaissements de la société ne sont faits qu’avec l’autorisation de la direction et du conseil d’administration de la société; 3) fournissent une assurance raisonnable concernant la prévention et la détection à temps de toute acquisition, utilisation ou cession non autorisée des actifs de la société qui pourrait avoir une incidence significative sur les états financiers.

En raison de ses limites inhérentes, le contrôle interne à l’égard de l’information financière pourrait ne pas permettre de prévenir ou de détecter certaines anomalies. De plus, toute projection du résultat d’une évaluation de l’efficacité sur des périodes futures est exposée au risque que les contrôles deviennent inadéquats en raison de changements de situations ou que le niveau de respect des politiques ou des procédures diminue.

(signé) Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. (1)
Comptables professionnels agréés

Montréal, Canada
Le 7 mars 2019

­ ­