Skip to main content | Go to site map | Read our accessibility commitment

6.0 GESTION FINANCIÈRE ET DES CAPITAUX - 6.1 Dette nette

6 Gestion financière et des capitaux

La présente rubrique vous indique comment nous gérons notre encaisse et nos sources de financement afin de déployer notre stratégie et de produire des résultats financiers. Elle présente une analyse de notre situation financière, de nos flux de trésorerie et de notre liquidité sur une base consolidée.

6.1 Dette nette


  31 DÉCEMBRE  31 DÉCEMBRE         
  2018  2017  VARIATION ($)  % DE VARIATION 

Dette à court terme

4 645
5 178
(533)(10,3)%

Dette à long terme

19 760
18 215
1 545
8,5 %

Actions privilégiées  (1)

2 002
2 002
   

Trésorerie et équivalents de trésorerie

(425)(625)200  32,0 %

Dette nette

25 982
24 770
1 212
4,9 %

 


L’augmentation de 1 012 millions $ de la dette totale, qui comprend la dette à court terme et la dette à long terme, s’explique par :

  • l’émission par Bell Canada des débentures MTN, série M-47 et série M-48, d’un montant en capital total de 500  millions  $ et de 1  milliard  $, respectivement;
  • l’émission des billets, série US-1, d’un montant en capital total de 1 150 millions $ US (1 493 millions $ CA);
  • l’augmentation nette de 242 millions $ de nos autres dettes et de nos obligations en vertu de contrats de location-financement.

Cette augmentation a été partiellement compensée par :

  • le remboursement anticipé des débentures MTN, série M-25, d’un montant en capital de 1 milliard $;
  • le remboursement anticipé des débentures MTN, série M-28, d’un montant en capital de 400 millions $;
  • le remboursement anticipé des débentures, série M-33, d’un montant en capital de 300 millions $;
  • le remboursement anticipé des billets, série 9, d’un montant en capital de 200 millions $;
  • le remboursement anticipé des billets, série 8, d’un montant en capital de 200 millions $;
  • la diminution de nos effets à payer (déduction faite des émissions) de 123 millions $.

La diminution de la trésorerie et des équivalents de trésorerie de 200 millions $ découle principalement :

  • des dividendes de 2 679 millions $ payés sur les actions ordinaires de BCE;
  • d’un montant de 395 millions $ payé pour des acquisitions d’entreprises surtout relativement aux acquisitions d’AlarmForce et d’Axia;
  • des cotisations volontaires de 240 millions $ versées aux régimes de retraite PD;
  • d’un montant de 222 millions $ payé pour l’achat sur le marché libre d’actions en vue du règlement de paiements fondés sur des actions;
  • d’un montant de 175 millions $ payé pour le rachat d’actions ordinaires dans le cadre d’une OPRA dans le cours normal des activités;
  • des coûts liés aux acquisitions et autres payés de 79 millions $;
  • d’un montant de 56 millions $ payé au titre de l’acquisition de licences de spectre;
  • d’un remboursement de capital aux détenteurs de participations ne donnant pas le contrôle (PNDPC) de 51 millions $.

Cette augmentation a été partiellement compensée par :

  • des flux de trésorerie disponibles de 3 567 millions $;
  • l’émission de titres d’emprunt d’un montant en capital de 160 millions $ (déduction faite des remboursements);
  • un montant de 68 millions $ découlant de la cession d’immobilisations incorporelles et d’autres actifs au titre de la vente des comptes d’environ 39 000 clients d’AlarmForce à Telus.

­ ­