Skip to main content | Go to site map | Read our accessibility commitment

Communiqués de presse

BCE annonce la vente de Télésat pour 3,42 milliards $

MONTREAL, Québec, le 18 déc. 2006 -- BCE Inc. (TSX/NYSE : BCE) a
annoncé aujourd'hui la vente de sa filiale de services par satellite, Télésat
Canada, pour 3,42 milliards $, à une nouvelle société d'acquisition formée par
l'Office d'investissement des régimes de pensions du secteur public du Canada
(Investissements PSP) et Loral Space & Communications Inc.
    Conformément à sa stratégie de concentration sur Bell, son entreprise de
communications de base, BCE avait précédemment annoncé son intention de
dégager la valeur que Télésat représente pour ses actionnaires grâce à un
premier appel public à l'épargne ou à une vente stratégique.
    Après déduction de la dette de Télésat, BCE tirera un produit total de
3,25 milliards $ de la transaction, qui se fera entièrement au comptant; cette
somme représente une prime importante par rapport aux évaluations comparables
sur le marché public. En raison des pertes en capital existantes, la
transaction ne sera pas imposable. La vente est assujettie à l'approbation des
organismes de réglementation du Canada et des Etats-Unis et on s'attend à ce
qu'elle soit conclue au milieu de 2007. Les autres conditions habituelles
doivent également être respectées.
    Investissements PSP, gestionnaire des caisses de retraite de la fonction
publique fédérale canadienne, des Forces canadiennes et de la Gendarmerie
royale du Canada, et d'autres investisseurs canadiens détiendront la majorité
des voix dans la nouvelle entreprise, s'assurant que le contrôle de Télésat
reste solidement au Canada. Soixante-dix pour cent des membres du conseil
d'administration de la nouvelle Telesat et quatre-vingt pour cent des membres
du conseil d'administration de la société en exploitation seront des résidents
canadiens.
    A la clôture de la transaction, Loral - chef de file reconnu de la
fabrication de satellites et des services par satellite - intégrera à la
nouvelle entreprise sa filiale Loral Skynet, qui englobe des activités
complémentaires de services par satellite en Europe, en Asie, au Moyen-Orient
et en Amérique latine. Ces activités, combinées aux activités existantes de
Télésat en Amérique du Nord et du Sud, feront de la nouvelle Télésat un
exploitant de grande envergure à l'échelle mondiale, dont le siège social sera
à Ottawa.
    En outre, toutes les activités de recherche et développement du groupe
touchant les services fixes par satellite s'effectueront au Canada.
    La nouvelle entreprise aura à sa tête une équipe de direction dont les
membres proviendront tant de Télésat que de Loral Skynet. Daniel Goldberg,
recruté par BCE pour diriger Télésat pendant le processus de vente, occupera
le poste de chef de la direction de la nouvelle entreprise.
    Parallèlement, BCE a mis en place une série d'ententes entre Télésat et
Bell ExpressVu qui garantissent que cette dernière aura accès à la capacité
actuelle et élargie des installations par satellite, y compris Nimiq 5, qui
sera lancé en 2009.
    "Dès le début du processus, nous avons établi trois objectifs, a dit
Michael Sabia, chef de la direction de BCE. D'abord, nous avons décidé de
dégager la valeur de cet actif. Ensuite, nous nous sommes assurés que, dans
toute transaction, l'avenir d'ExpressVu serait pleinement protégé. Enfin, nous
voulions positionner Télésat en tant que joueur mondial, dans une industrie en
voie de consolidation rapide.
    "Cette transaction atteint chacun de ces objectifs, a ajouté M. Sabia. La
nouvelle entreprise sera le quatrième exploitant de services par satellite
dans le monde. Son envergure sera mondiale, mais elle aura son siège social au
Canada et sera contrôlée par des Canadiens.
    "Depuis quelque temps, Télésat fonctionne indépendamment de nos activités
de communications de base. Compte tenu des évaluations actuelles des services
fixes par satellite, nous croyons qu'il s'agit d'un moment opportun pour
dégager de la valeur pour les actionnaires de BCE", a dit M. Sabia.

    Mise en garde concernant les déclarations prospectives

    Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué, concernant
notamment, mais sans s'y limiter, la clôture prévue des transactions
mentionnées dans le présent communiqué ainsi que d'autres déclarations qui ne
sont pas des faits historiques, sont de nature prospective et sont assujetties
à des incertitudes, des hypothèses et des risques importants. Les résultats ou
les événements prévus dans ces déclarations prospectives peuvent différer
sensiblement des événements ou des résultats réels. En conséquence, vous êtes
mis en garde contre le risque d'accorder une crédibilité excessive à ces
déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans le
présent communiqué de presse reflètent les attentes de BCE Inc. et de ses
filiales (collectivement, nous, notre, nos ou BCE) en date du 18 décembre 2006
et, par conséquent, peuvent changer après cette date. Toutefois, nous n'avons
ni l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser l'une ou l'autre
des déclarations prospectives, que ce soit à la lumière de nouvelles
informations, d'événements futurs ou autrement.
    Les facteurs qui pourraient causer des écarts importants par rapport aux
attentes actuelles comprennent, entre autres, le fait que la clôture prévue
des transactions mentionnées dans le présent communiqué est assujettie à un
certain nombre d'approbations et conditions de clôture, y compris
l'approbation d'Industrie Canada et de la Federal Communications Commission
des Etats-Unis, ainsi que l'expiration de tous les délais d'attente
applicables en vertu de la Loi sur la concurrence du Canada et de la United
States Hart-Scott-Rodino Antitrust Improvements Act of 1976, et d'autres
conditions de clôture habituelles dans ce type de transaction, y compris
l'absence de changement négatif important touchant les activités de Télésat
Canada et la capacité de l'acheteur de tirer de son financement engagé le
produit voulu pour payer BCE Inc. pour Télésat Canada. Un changement négatif
important dans les résultats et l'exploitation de Télésat Canada (qui
pourraient découler de divers facteurs) avant la clôture ou l'incapacité de
l'acheteur à réaliser ses financements ou à remplir ses obligations envers BCE
pourrait empêcher la conclusion de la vente ou donner lieu à des conditions de
vente sensiblement différentes.

    A propos de BCE Inc.

    BCE est la plus grande entreprise de communications du Canada. Grâce à
ses 28 millions de connexions clients, BCE fournit un ensemble de services de
communications des plus complets et des plus novateurs à ses clients de
résidence et d'affaires au Canada. Assurés sous la marque Bell, ils
comprennent les services téléphoniques local, interurbain et sans fil, l'accès
Internet haute vitesse et sans fil, les services IP-large bande, les services
des technologies de l'information et des communications (ou services à valeur
ajoutée), ainsi que les services de télévision directe par satellite et par
VDSL. Les actions de BCE sont cotées en Bourse au Canada, aux Etats-Unis et en
Europe.



Renseignements: Relations avec les médias : Pierre Leclerc, (514)
391-2007, 1 877 391-2007, pierre.leclerc@bell.ca;
Relations avec les
investisseurs : Thane Fotopoulos, (514) 870-4619, thane.fotopoulos@bell.ca

SOURCE Corporate

Back to search results
­ ­