Skip to main content | Go to site map | Read our accessibility commitment

Notre stratégie

Six impératifs stratégiques

Nous avons un grand objectif : que Bell soit reconnue par les clients comme la première entreprise de communications du Canada.

Bell a continué d’affirmer sa position de chef de file des communications large bande au Canada en 2016. Nous investissons dans les réseaux les plus évolués et les services les plus novateurs afin de rester en tête du marché et d’assurer la compétitivité du Canada dans une économie numérique mondiale, tout en offrant une croissance soutenue du dividende versé à vous, actionnaires,  qui avez investi dans la stratégie large bande de Bell.

Les équipes de Bell travaillent jour et nuit pour offrir une performance réseau de classe mondiale, de nouveaux produits exclusifs et une expérience de service hors pair aux Canadiens de toutes les provinces et de tous les territoires. Dans une industrie des communications très concurrentielle et en évolution rapide, Bell continue de donner le ton en poursuivant un objectif clair : être reconnue comme la première entreprise de communications du Canada.

Pour atteindre son objectif, Bell met en oeuvre une stratégie axée sur l’offre des meilleurs services sans fil, Internet, de télévision et médias de la façon la plus rapide et la plus efficace qui soit, tout en poursuivant six impératifs stratégiques :

Notre stratégie reflète à la fois les défis de notre industrie dynamique et les évidentes possibilités d’innovation et de croissance dans le secteur des communications canadiennes.  Et l’équipe Bell accomplit cette mission avec brio.

Incontournables, les réseaux sont les liens essentiels qui relient les Canadiens entre eux et avec le reste du monde. Les réseaux optiques et sans fil large bande rapides sont au coeur du leadership de Bell sur le marché, augmentant l’utilisation et la satisfaction des clients dans l’ensemble de nos services.

Chaque jour, les réseaux de Bell prennent en charge 39 millions d’appels sans fil, 10 millions d’heures de programmation sur CTV, 2 millions de flux iHeartRadio, 213 millions de visites sur Google, 13 millions de vidéos sur YouTube, 79 millions de courriels, 151 millions de messages texte et 35 millions de tweets.

Chaque jour aussi, 96 des 100 plus grandes entreprises canadiennes comptent sur les réseaux de Bell pour transmettre les communications rapides, sûres et sécurisées dont elles ont besoin pour livrer concurrence, ce qui comprend l’accès à des services de co-implantation et à d’autres services gérés et professionnels offerts par notre réseau de 27 centres de données, qui se classe premier dans l’industrie.

Pour satisfaire l’incroyable croissance de la demande de bande passante, Bell mise sur l’innovation et l’investissement dans les réseaux large bande, y ayant affecté 3,77 milliards $ en 2016, soit bien plus que toute autre entreprise de communications au Canada et à égalité avec les grands investisseurs du secteur pétrolier et gazier du pays.

La croissance s’accélère partout où Bell déploie la fibre optique, et nous étendons rapidement notre réseau Fibe large bande, y compris la zone de couverture de notre service Internet Fibe Gigabit au Québec, en Ontario, au Canada atlantique et, bientôt, au Manitoba. Nos réseaux mobiles 4G LTE et LTE Advanced (LTE-A) rejoignent un plus grand nombre de Canadiens partout au pays, ce qui nous aide à répondre à la demande croissante de données et nous permet d’offrir des vitesses pouvant atteindre 335 mégabits par seconde (Mbit/s), la vitesse type allant jusqu’à 100 Mbit/s.

Bell met aussi en oeuvre l’agrégation de spectre à quatre porteuses qui permettra d’obtenir des vitesses mobiles allant jusqu’à 560 Mbit/s (typiquement jusqu’à 166 Mbit/s) dans certaines zones. Nous préparons aussi l’arrivée de la prochaine génération de connectivité sans fil, Bell ayant établi un partenariat avec Nokia en 2016 pour effectuer le premier essai de la technologie mobile 5G au Canada.

Des tests indépendants mettent en valeur les avantages des réseaux de Bell

Du côté du sans-fil, l’analyste indépendant PCMag a classé le réseau 4G LTE de Bell comme étant le plus rapide au Canada et beaucoup plus rapide que les réseaux des grands télécommunicateurs aux États-Unis en 2016. À la fin de l’année, notre réseau 4G LTE national rejoignait 97 % des Canadiens.

Dans deux rapports publiés par le CRTC en 2016, le réseau optique large bande en expansion rapide de Bell ressort comme celui qui offre les services Internet de la plus grande qualité au pays. Se fondant sur les données recueillies auprès de plus de 3 000 utilisateurs d’Internet au Canada, les rapports confirment que les liaisons optiques directes de Bell dépassent les vitesses de téléchargement annoncées par une plus grande marge que tout autre fournisseur canadien et que ses services de fibre jusqu’au domicile (FTTH) comme Fibe offrent la meilleure expérience de navigation et de visionnement de contenu en continu.

Le service Fibe large bande de Bell est maintenant accessible à 8,3 millions de foyers et d’entreprises, dont 2,9 millions disposant de liaisons optiques directes. À la fin de 2017, le tiers environ des foyers et des entreprises situés dans la zone de couverture des services sur fil de Bell pourront avoir accès au service Fibe Gigabit, le service Internet le plus rapide sur le marché, qui offre des vitesses de téléchargement de 1 Gbit/s ou plus.

Accélérer notre élan en matière d’investissement

Avec l’approbation de l’acquisition de MTS en 2017, Bell prévoit investir 1 milliard $ dans des projets d’infrastructure réseau large bande partout au Manitoba au cours des cinq prochaines années. Les investissements de Bell entraîneront une expansion majeure des services sans fil et sur fil dans l’Innovation Alley de Winnipeg et dans la ville éloignée de Churchill, capitale mondiale de l’ours polaire et destination écotouristique florissante. Ils assureront une couverture sans fil large bande continue le long de l’autoroute 75 dans le sud du Manitoba et étendront les réseaux mobiles et sur fil large bande dans le nord de la province, y compris le long de l’autoroute 6 à Thompson, à Flin Flone t dans cinq petites communautés autochtones.

Dans le cadre de notre stratégie d’innovation réseau, nous avons annoncé la formation d’un partenariat avec AT&T et Orange en 2016 afin de mettre en oeuvre des réseaux pilotés par logiciel qui éliminent le besoin de recourir à du matériel spécialisé comme les commutateurs et les routeurs. Cette technologie permettra d’accélérer l’expansion de l’Internet des objets (IdO) et de soutenir des services émergents comme la réalité virtuelle, les véhicules autonomes, les maisons connectées et les villes intelligentes.

Pour en apprendre plus, reportez-vous au Rapport annuel 2016 de BCE.

­ ­